Les indices

Dans cet article, nous allons présenter les indices d’investissement : à quoi servent-ils, qui les crée et comment fonctionnent-ils ? Nous commenterons également pourquoi et comment investir dans des fonds qui répliquent ces indices, aussi appelés fonds indexés ou fonds indiciels.

Image: fonds indexés et leur indice, portefeuilles Indexa de 10 à 100 k€

Qu’est-ce qu’un indice ?

Un indice est défini par une série de règles plus ou moins objectives qui permettent de sélectionner une série d’investissements et d’attribuer un poids à chacun. Si les investissements sont en actions alors nous parlons d’indices boursiers dont la définition de la Wikipedia est :

« Un indice boursier désigne, quasiment toujours, depuis la fin du XXème siècle, un nombre dont le taux de croissance, entre deux dates, est celui de la juste valeur d’un portefeuille théorique d’actions cotées sur les marchés organisés appartenant à une liste d’entreprises sélectionnées par des choix raisonnés. »

Si les investissements se font dans des obligations, alors nous parlons d’un « indice obligataire ».

A quoi les indices servent-ils ?

Initialement, les indices servaient à résumer en une valeur l’évolution de tout un marché. De cette manière, nous pouvions dire, et le pouvons toujours, le Dow Jones Industriel (le premier indice créé) a augmenté de 1%, au lieu de parler de chaque action séparément.

Actuellement, les indices sont utilisés pour répliquer le comportement d’un marché donné. Au lieu d’acheter un portefeuille d’actions d’entreprises des États-Unis, il est possible d’acheter un fonds indexé à l’indice S&P500 par exemple, qui suit le comportement de cet indice et de cette manière obtenir la rentabilité moyenne du marché états-unien.

Qui crée les indices ?

Normalement, les indices sont créés par des entreprises spécialisées comme Standard and Poor’s (S&P), MSCI. Parfois, ce sont les marchés secondaires eux-mêmes qui les créent, comme par exemple le BEL20, indice boursier de la Bourse de Bruxelles, qui est édité par le groupe NYSE Euronext.

Comment les indices financiers sont-ils créés ?

Il existe principalement trois manières de construire un indice : en pondérant les investissements par les prix, en les pondérant par capitalisation ou en les équipondérant.

Indice pondéré par les prix

Pondérer par les prix signifie inclure une action de chaque entreprise dans la composition de l’indice. Ainsi, les entreprises dont le prix de l’action est plus élevé pèsent plus dans l’indice : par exemple une action qui vaudrait 1.000€ pèserait 100 fois plus dans l’indice qu’une entreprise dont l’action vaudrait 10€.

L’indice pondéré par les prix se calcule comme la moyenne des valeurs des actions qui composent l’indice. Il se calcule en sommant le prix de chaque action et en divisant par le nombre total d’actions dans l’indice. Le principal problème de construire un indice de cette manière est que les entreprises ayant un prix plus élevé pèsent plus (bien que dans l’ensemble, elles puissent être des entreprises plus petites que d’autres en émettant moins d’actions). Au début, les indices se calculaient ainsi, comme par exemple, le premier indice, le Dow Jones Insdustrial Average, mais aujourd’hui la pondération par les prix est de plus en plus délaissée.

Indice pondéré par capitalisation

Pondérer par capitalisation signifie inclure la capitalisation totale de chaque entreprise dans la composition de l’indice (les entreprises plus grandes pèsent plus). La capitalisation d’une entreprise est la valeur de celle-ci en bourse, calculée en multipliant le prix d’une action par le nombre d’actions émises.

Dans les indices pondérés par capitalisation, le poids d’une entreprise est sa capitalisation boursière (prix des actions multiplié par le nombre d’actions en circulation) divisée par la somme des capitalisations des entreprises qui composent l’indice. Ce genre de pondération représente mieux l’évolution d’un marché ou d’une zone géographique, et se caractérise principalement par le fait qu’un changement de prix d’une entreprise de grande capitalisation boursière a beaucoup plus d’impact que celui d’une entreprise de petite capitalisation. Des exemples bien connus d’indices pondérés par capitalisation sont l’indice S&P500 ou l’indice MSCI World. Il est préférable d’utiliser principalement ce genre d’indices parce qu’ils représentent mieux la richesse globale que chaque investisseur devrait répliquer pour s’assurer la rentabilité offerte par le marché. De plus, ce sont des indices plus facile et plus économique à répliquer.

Indice équipondéré

Equipondérer signifie donner le même poids à toutes les entreprises. Un indice équipondéré se base sur le mouvement du prix moyen des actions dans l’indice. Dans ce genre d’indice, toutes les actions, sans tenir compte de leur capitalisation, ont le même effet. Pour calculer un indice équipondéré, la moyenne arithmétique des rentabilités des actifs qui le composent est utilisée. Un exemple de ce genre d’indexation sont les indices MSCI Equal Weighted. De par la manière dont ils sont calculés, ces indices donneront autant d’importance aux petites entreprises qu’aux grandes. Par conséquent, les petites entreprises se verront assignées une plus grande importance relative dans l’indice, augmentant légèrement le risque et la rentabilité espérés.

Comment investir dans des indices ?

Une bonne manière d’investir dans des indices est d’utiliser des fonds indexés à faibles coûts. Normalement, les établissements financiers ne mettent pas à disposition de leurs clients la possibilité de choisir ces fonds car ce sont des produits qui donnent peu ou pas de marge au distributeur, mais récemment les gérants automatisés, comme Indexa Capital,  ont décidé de faire un pas en avant et d’offrir des portefeuilles de fonds indexés à moindres coûts.

Pourquoi investir dans des indices ?

La réponse est rapide : les fonds indexés offrent une meilleure rentabilité corrigée par le risque que les fonds en gestion active (non indexée). Dans un prochain article, nous commenterons les études empiriques à ce sujet.

Si vous n’êtes pas encore client de Indexa, n’hésitez pas à répondre à notre bref test de profil investisseur (2 minutes) pour voir le portefeuille que nous pouvons vous proposer.

Nous lançons Indexa Capital en Belgique

Indexa Capital est le premier gestionnaire de patrimoine indexé et automatisé en Espagne, depuis 2015, avec plus de 550 millions d’euros gérés. Il s’agit d’une plateforme digitale à partir de laquelle les investisseurs peuvent obtenir un portefeuille de fonds indexés mondialement diversifié, totalement transparent et avec des frais en moyenne 5 fois plus bas qu’avec les banques. Après avoir reçu la confiance de plus de 27 mille clients en Espagne, Indexa commence à présent son expansion internationale, en commençant par la Belgique francophone.

Indexa est un gestionnaire de patrimoine indexé et automatisé. Notre modèle consiste à offrir la plus grande diversification possible, aux moindres coûts. Nous obtenons ces moindres coûts principalement de deux manières : en indexant nos investissements et en automatisant les opérations.

Équipe Indexa Capital 2019

 

Le problème

L’année 2019 nous montre que les belges veulent investir et avaient ainsi plus de 219 milliards d’euros placés dans les fonds commercialisés en Belgique à la fin 2019. L’investissement avait progressé de 17,7 milliards d’euros, soit de 8,8 % au cours du dernier trimestre de 2019 (source : BEAMA, la Belgian Asset Managers Association). Pourtant, en septembre 2018, 70 % des investisseurs belges exprimaient leur insatisfaction quant à la rentabilité de leurs investissements (source : European Income Investing Study Invesco 2018-2019).

Lorsque nous étudions les causes qui affectent la rentabilité, nous découvrons que le coût des portefeuilles importe beaucoup. En Europe, nous pouvons estimer que ce coût est en moyenne de 4,60% de la valeur investie (source : article du Centre for European Policy Studies, 2018 et estimation Indexa).

Chez Indexa, nous offrons la rentabilité des indices de référence diminuée en moyenne 0,66 % tous frais inclus (calculé pour un portefeuille de 15 000 € et un profil de risque de 6/10), qui incluent la commission de gestion de portefeuille d’Indexa (en moyenne de 0,29% TVA comprise), les frais de garde (en moyenne de 0,24% TVA comprise) et le coûts des fonds d’investissement (en moyenne de 0,13% annuels). Nous générons une rentabilité en moyenne 2,7 % supérieure à celle des fonds commercialisés par les banques en Espagne, ou une moindre perte. Les économies faites sur les frais seront assurément significatives sur le long terme comme le montre le graphique ci-dessous.

Évolution du portefeuille modèle nº 6 pour un investissement de 10.000 à 100.000 euros, du 31/12/2015 au 03/11/2020. Rentabilité nette de +27,4% cumulé (+5,1% annuel) et volatilité de 8,7%. +23,5 points de pourcentage de plus que la rentabilité cumulée des fonds comparables (Benchmark*) :

Rentabilité portefeuille 6 - 04/11/2020

*Benchmark (indice de référence) : Inverco Actions Mixte International en septembre 2020 (dernier mois publié par Inverco). Indice des fonds actions mixtes internationaux calculé par Indexa à partir des données d’Inverco. Inverco est l’association espagnole de gestionnaires de fonds d’investissement et de fonds de pension. Il s’agit de l’indice qui représente le mieux la rentabilité moyenne des fonds pour un profil de risque moyen à élevé.

Comment fonctionne Indexa ?

Vous pouvez répondre à un bref questionnaire de profil investisseur, pour voir quel portefeuille nous vous proposons.

En continuant, vous pourrez ouvrir votre portefeuille. Il faudra alors renseigner vos données personnelles, nécessaires pour souscrire à un contrat de gestion discrétionnaire de portefeuille avec Indexa, et ouvrir un compte titres auprès de la banque dépositaire BinckBank Belgique.

Une fois les documents signés, vous pourrez réaliser un premier virement, depuis un compte bancaire à votre nom, sur un compte de BinckBank. A partir de ce moment, nous nous occuperons de tout : nous investirons vos apports dans les fonds indexés qui composent le portefeuille modèle correspondant à votre profil investisseur, et nous réaliserons les rééquilibrages automatiques du portefeuille.

Qui peut investir ?

Nous offrons, pour le moment, nos services de gestion de portefeuilles en Belgique aux personnes physiques majeures résidentes en Belgique. Nous élargirons nos services à l’avenir pour les personnes morales belges et les personnes physiques mineures et résidentes en Belgique. L’investissement minimal est de 3.000€.

Pour en savoir plus ?

Répondez à notre test de profil pour voir quel plan d’investissement nous pouvons vous offrir.

Consultez nos questions fréquentes

Contactez-nous pour éclaircir tout doute que vous pourriez avoir

Invitez vos amis et réduisez vos frais de gestion