Portefeuilles de fonds pour enfants et éducation financière

Nous publions une actualisation du profil de nos clients mineurs et quelques nouvelles conclusions qui, nous l’espérons, aideront les parents à décider d’ouvrir ou non un compte d’investissement pour leurs enfants.

Depuis 2016 en Espagne et depuis 2021 en Belgique, nous proposons aux mères et aux pères, ou aux représentants légaux des mineurs, d’ouvrir un portefeuille de fonds pour leurs enfants. Au cours de cette période, nous avons ouvert plus de 2 900 comptes d’enfants, dont 195 ont atteint l’âge de la majorité.

Comptes ouverts dès les premières années tant pour les garçons que pour les filles

Au total du 10/03/2016 au 10/09/2022 (6 ans et demi), nous avons ouvert 2 904 comptes pour mineurs dont 2 718 sont encore actifs.

50,4 % des titulaires de comptes pour mineurs sont des filles et 49,6 % des garçons, ce qui nous permet de penser qu’à long terme, le nombre de clients d’Indexa aura tendance à s’équilibrer entre hommes et femmes.

L’âge moyen du mineur à la date de création du compte est de 8 ans, bien que l’âge le plus fréquent soit de 3 ans (7,0%), suivi de 1 an (6,5%) et de 9 ans (6,4%). La répartition des ouvertures est assez homogène à tous les âges, avec une légère baisse dans les dernières années avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans.

L’année « -1 » dans le graphique ci-dessus correspond à quatre comptes pour lesquels le représentant légal de l’enfant a entamé le processus d’ouverture de compte avant la naissance de l’enfant.

Un risque légèrement supérieur à la moyenne

Sur les 1 966 parents qui ont ouvert un compte pour un mineur, 77% sont des hommes (en ligne avec le pourcentage de clients masculins chez Indexa dans cette période), 23% sont des femmes.

Le profil investisseur du compte de mineurs dépend du profil investisseur des parents, afin de garantir que le risque est conforme à ce que les parents peuvent supporter, mais en tenant compte de l’âge du mineur, de sorte que les comptes de mineurs ont tendance à avoir un profil investisseur plus élevé que les comptes des autres clients d’Indexa. Actuellement, le profil investisseur des mineurs est en moyenne de 8,8 sur 10, soit un peu plus que le profil moyen des clients adultes d’Indexa (7,8 sur 10).

Un investissement initial de 3000 € et annuel moyen de 500 €

L’investissement initial moyen est de 3 410 euros. Celui-ci a évolué d’un investissement initial moyen de 1 830 € en 2016 (lorsque l’investissement minimum était de 1 000 €) à 3 780 € en 2022 (avec un investissement minimum de 3 000 € à partir de mi-2020) :

Si l’investissement moyen a fortement augmenté en 2019, c’est parce que de très gros portefeuilles ont été ouverts, ce qui a fait grimper la moyenne cette année. Il est ensuite resté élevé en 2020 et 2021 car en juin 2020, nous avons dû augmenter l’investissement minimum dans nos portefeuilles de fonds de 1 000 à 3 000 €, principalement pour pouvoir couvrir nos coûts fixes associés à la régulation.

L’investissement moyen après l’investissement initial au cours de cette période a été de 586 €, et a évolué comme suit :

Avec un investissement médian de 3 000 € au départ, et 500 € de nouveaux apports par an, à partir de l’âge de 8 ans (âge moyen de l’enfant au moment de l’ouverture du compte), avec une rentabilité espérée de +3,0 % par an (équivalente à la rentabilité espérée du portefeuille 9/10, la moyenne des clients enfants), l’apport total au moment où l’enfant atteint 18 ans sera d’environ 8 000 € et la valeur du compte sera d’environ 9 850 €, avec un gain cumulé de 1 850 € (voir graphique ci-dessous).

Notez que depuis 2016, la rentabilité moyenne des comptes de mineurs (6,9 % de rentabilité nette annuelle moyenne du portefeuille n° 9 de moins de 10 k€) est bien supérieure au pronostic de rentabilité actuel de ce portefeuille (3,0 %), mais que les rentabilités passées ne sont pas un indicateur fiable des rentabilités futures.

Notre recommandation : ouvrir un compte au nom de l’enfant

L’équipe d’Indexa estime que l’ouverture d’un compte pour un mineur est une étape importante pour contribuer à son éducation financière.

S’ils nous communiquent leur adresse électronique, les mineurs ne pourront pas faire d’opérations sur leur compte, mais ils auront accès à la consultation de leur compte en ligne et recevront les mêmes informations qu’un titulaire de compte adulte : messages d’éducation financière, rapports mensuels et autres notifications. Ainsi, ils pourront, s’ils le souhaitent, s’informer et se former au sujet de leur investissement avec Indexa.

Ils pourront également voir comment leur investissement croît la plupart des années, mais pas toutes, ils apprendront le pouvoir de l’intérêt composé à long terme, et ils apprendront à surmonter les pertes en période de chutes des marchés. Ce sont des connaissances qui sont susceptibles de les aider à gagner plus d’argent avec leurs économies pour toute leur vie.

Nous recommandons donc à nos clients ayant des enfants d’ouvrir pour eux un portefeuille de fonds indexés dès que possible, ou dès qu’ils disposent de 3 000 € à investir à long terme au nom de chacun de leurs enfants, puis d’effectuer des apports réguliers.

Ouvrir un compte au nom de l’enfant ou au nom des parents ?

De nombreux parents se demandent s’il faut ouvrir le compte au nom de leur enfant ou garder l’argent sur le compte des parents.

Si l’argent appartient à l’enfant, notre recommandation est que le compte soit au nom de l’enfant. Cela correspond mieux à la réalité (l’argent est sur un compte à son nom), il a un plus grand impact éducatif potentiel car il démontre la confiance que les parents ont dans leur enfant, puisqu’une fois que l’enfant aura atteint l’âge de 18 ans, il pourra disposer librement de cet argent.

Toutefois, si les parents souhaitent épargner pour l’éducation de leur enfant, il est préférable dans ce cas de conserver l’argent sur un compte au nom des parents, afin qu’ils puissent décider de son utilisation une fois que l’enfant sera majeur.

Il faut également garder à l’esprit que l’argent apporté sur le compte de l’enfant devient la propriété de ce dernier à toutes fins utiles (les parents ne devraient pas le retirer si ce n’est pas pour l’enfant).

Que se passe-t-il lorsqu’ils atteignent la majorité ?

Quand le mineur atteint la majorité, il reçoit le plein accès pour opérer sur son portefeuille et pourra choisir s’il souhaite maintenir le représentant légal comme mandataire (qui pourra opérer sur le portefeuille mais ne sera pas propriétaire des fonds), lui donner un accès en lecture seule, ou supprimer complètement son accès au portefeuille.

Il faut garder à l’esprit qu’une fois sa majorité atteinte, le mineur pourra disposer librement de son argent.

C’est pourquoi certains parents préfèrent ne pas ouvrir de compte au nom de leurs enfants, car ils craignent que ceux-ci, une fois majeurs, ne retirent et ne dilapident cet argent. Afin de les aider à se décider, nous avons analysé les retraits des 195 comptes pour enfants ouverts chez Indexa dont les titulaires ont atteint l’âge de 18 ans.

Sur ces 195 comptes, 184 (94,4%) n’ont rien retiré dans les 12 mois suivant leur 18e anniversaire, 4 ont effectué un retrait partiel (2,1%) et 7 ont demandé un retrait total et la fermeture du compte (3,6%). Au total, sur les 1,8 million d’euros (M€) gérés sur les comptes de mineurs ayant atteint l’âge de la majorité, 152 mille euros (8,2%) ont été retirés dans les 12 mois suivant la prise de contrôle de leur compte. Le taux de retrait moyen chez Indexa est d’environ 10% par an pour les adultes. On peut donc dire que, bien que l’échantillon soit faible, le taux de retrait des mineurs qui atteignent la majorité semble proche de la moyenne.

Fiscalité des comptes pour mineur

Comme pour les portefeuilles de fonds de personnes majeures, les investissements des mineurs dans des fonds ne sont pas imposables tant que l’argent n’est pas retiré du portefeuille. Dans le cas de retraits, la banque dépositaire retiendra 30% sur les éventuelles plus-values réalisées avec des fonds obligataires au nom de la taxe Reynders et les représentants légaux devront déclarer les revenus du capital du mineur dans leur déclaration sur le revenu, sauf si le mineur effectue sa propre déclaration de revenus. Pour plus d’information : Impôts : fiscalité des portefeuilles de fonds.

Comment ouvrir un portefeuille pour mineur avec Indexa ?

Rien de plus simple. Dans le cas où vous êtes déjà client d’Indexa, vous pouvez accéder à votre espace personnel et lui ouvrir un portefeuille avec le lien « Nouveau portefeuille de fonds : pour un mineur ».
Dans le cas où le représentant légal de l’enfant n’est pas encore client, il peut répondre au bref test de profil investisseur et s’enregistrer avec ses propres données personnelles (sa pièce d’identité, son adresse e-mail, son numéro de téléphone) pour ensuite ouvrir le portefeuille au nom du mineur d’âge.

Lors de la réalisation du test de profil investisseur, le représentant légal du mineur répond aux questions avec ses propres données, comme si le portefeuille était pour lui (ex. son patrimoine, ses revenus, ses préférences d’investissements), sauf l’âge du client auquel il faut indiquer l’âge de l’enfant.

Une fois finalisé le test, le représentant légal pourra télécharger le document d’identité du mineur (pièce d’identité ou kids-ID si le mineur a moins de 12 ans), signer le contrat et commencer à investir.

Dans le cas où le mineur disposerait déjà d’une adresse e-mail et d’un numéro de téléphone, le représentant légal pourra également lui donner un accès en lecture seule à son propre portefeuille, s’il le souhaite. Avec cet accès l’enfant titulaire du compte pourra consulter son compte mais ne pourra pas opérer sur le compte jusqu’à ses 18 ans.

Une invitation sera activée automatiquement pour le compte de votre enfant et vous vous bénéficierez d’une réduction de frais de gestion d’Indexa durant un an (10 000 € sans frais de gestion d’Indexa, tant pour vous que pour votre enfant).

Si vous avez des questions, veuillez consulter notre question fréquente « Puis-je ouvrir un compte pour un mineur ? » ou contactez-nous.

Laisser un commentaire