Comparaison des gestionnaires automatisés européens 2021

Nous profitons de cette rentrée 2021 pour publier pour la première fois en français notre comparaison des gestionnaires européens, automatisés et indépendants.
Dans cette analyse, nous nous concentrons sur les acteurs indépendants, qui n’appartiennent pas à un groupe bancaire ou assureur, pour lesquels nous comparons le volume d’encours sous gestion, le financement reçu jusqu’à aujourd’hui, l’efficacité du capital et les coûts totaux du service pour le client.

Nous avons retenu les acteurs suivants, indépendants et leader dans leur principal pays d’activité :

  • Nutmeg (Royaume-Uni), que nous n’inclurons probablement plus l’année prochaine parce qu’il est en cours d’acquisition par JPMorgan, et cessera donc d’être indépendant
  • Scalable Capital, leader en Allemagne, aussi présent en Autriche et au Royaume-Uni
  • MoneyFarm, leader en Italie, aussi présent au Royaume-Uni et en Allemagne
  • Lysa, leader en Suède, aussi présent au Danemark, en Norvège et bientôt en Allemagne
  • Indexa Capital, leader en Espagne, aussi présent en Belgique
  • Yomoni, leader en France

Si nous regardons l’évolution des actifs sous gestion tout au long de ces dernières années, les gestionnaires qui croissent le plus sont Lysa (estimé à +180% au cours de cette dernière année, source : fonds de Lysa chez Morningstar), Indexa (+120% sur les 12 derniers mois) et Nutmeg (estimé à +90% sur les 12 derniers mois).

Le graphique suivant montre l’évolution des actifs sous gestion, ou AUMs (Assets Under Management) au cours de ces dernières années selon les données communiquées par les gestionnaires aux médias ou sur leur page web :

En ce qui concerne le financement, les gestionnaires qui ont demandé le plus de capital pour leur développement jusqu’à aujourd’hui sont Scalable Capital (266 millions d’euros, M€), bien que ce ,montant soit peu comparable avec les autres gestionnaires automatisés car une grande partie est probablement destinée à ses nouvelles activités de courtage en bourse, Nutmeg (146 M€), Moneyfarm (116 M€), Yomoni (17 M€), Lysa (11 M€, source : Lysa) et Indexa (3,3 M€, source : Indexa).

Le graphique suivant illustre les actifs totaux gérés (en bleu) et le financement total reçu jusqu’à aujourd’hui (en orange) :

Comme nous pouvons l’observer, il y a une différence importante entre le financement reçu par les différents gestionnaires, entre 3,3 millions d’euros pour Indexa et 146 millions d’euros pour Nutmeg ou 266 millions d’euros pour Scalable. Pour comparer ces montants, nous regardons l’efficience dans la consommation du capital en effectuant le rapport entre encours sous gestion et financement reçu :

Remarque : nous n’avons pas inclus Scalable Capital sur ce graphique car nous ne connaissons pas, sur les 266 M€, la part dédiée aux activités de courtage et celle consacrée aux activités de gestion. Si nous l’incluions dans cette comparaison, son ratio serait de 11 M€ gérés par million investi, le plus faible, mais cette donnée ne nous semble pas représentative.

En efficience du capital, Indexa Capital est, de loin, le leader européen : 344 M€ gérés par M€ investi, suivi de Lysa (129), Nutmeg (28), Yomoni (24) et Moneyfarm (16). Pour nous, il est important d’être efficient dans la consommation du capital car c’est ce qui nous permet d’offrir des coûts plus faibles à nos clients, de manière durable à long terme.

Si nous comparons les coûts totaux pour les clients avec l’efficacité du capital, nous pouvons observer une certaine corrélation. Les gestionnaires automatisés les plus efficients dans la consommation du capital tendent à offrir les coûts les plus faibles à leurs clients :

Dans le cas d’Indexa Capital, être le plus efficace dans la consommation du capital nous a permis d’être le premier gestionnaire automatisé indépendant à être rentable depuis la fin 2019, ce qui nous permet de continuer à diminuer nos frais de gestion de façon viable à long terme.

Voilà le cercle vertueux de notre succès : moindres frais, meilleure rentabilité pour nos clients, plus le volume croît, plus nous pouvons continuer à diminuer nos frais, plus nous continuons à offrir une meilleure rentabilité à nos clients, et ainsi de suite …

En suivant cette stratégie de croissance, en apportant chaque fois un peu plus de valeur à nos clients, nous espérons devenir, dans les prochaines années, le gestionnaire automatisé indépendant le plus grand d’Europe et entrer dans le top 3 mondial. Merci de nous accompagner sur ce chemin !

Si vous n’êtes pas encore client d’Indexa Capital, découvrez quel portefeuille de fonds indexés mondialement diversifié nous vous recommandons en effectuant notre bref test de profil investisseur (2 min).

Si vous êtes déjà client, n’hésitez pas à inviter vos amis pour bénéficier d’une réduction des frais de gestion d’Indexa, tant pour vous que pour eux.

Nous atteignons le milliard d’euros sous gestion

Merci à nos clients, fournisseurs, employés et actionnaires sans quoi ce parcourt n’aurait pas été possible.

Il semble que c’était hier lorsqu’en 2014 nous avons décidé Unai, François et Ramón de développer le premier gestionnaire d’investissement automatisé en Espagne, avec le soutien de nos actionnaires initiaux José et Luis Martin Cabiedes (Cabiedes & Partners), Yago Arbeloa (Viriditas Ventures), Alejandro Santana et Paloma Cañete (Fides Capital), Álvaro Ortiz (Populate) et Marta Esteve (Soysuper).

D’octobre 2014 à février 2015, nous avons préparé la demande d’autorisation auprès de la CNMV (le superviseur des marchés en Espagne), de février à novembre 2015 nous avons poursuivi le processus d’autorisation, et en décembre 2015 nous avons pu commencer à offrir notre service de gestion discrétionnaire de portefeuilles de fonds d’investissement.

Avec un million d’euros d’investissement de la part de nos partenaires au départ, nous avons commencé ce qui est probablement la plus grande disruption qui s’est produite dans le secteur de la gestion de patrimoine en Espagne au cours de la dernière décennie. Dès le départ, nous avons réussi à offrir un service de gestion de portefeuille de fonds dont les coûts totaux étaient d’environ 0,65% au début (et en moyenne de 0,48% maintenant), soit 5 fois moins que les coûts totaux moyens de fonds comparables en Espagne.

Avec ces coûts inférieurs, nous estimions au départ, que le rendement de nos portefeuilles pour nos clients serait supérieur de +3,4 points de pourcentage par an à la moyenne des fonds d’actions internationales mixtes espagnols. La réalité est qu’à l’heure actuelle nous sommes en moyenne +4,5 points de pourcentage au-dessus de la moyenne par an, +29,5 points de pourcentage au-dessus du rendement moyen accumulé au cours de nos 5 premières années et demie (portefeuille 6 sur 10 à 100 mille euros du 31/12/2015 au 31/05/2021 vs rendement moyen des fonds internationaux d’actions mixtes collectés par Inverco, l’association espagnole des gestionnaires de fonds).

Depuis le début de notre activité en 2015, nos clients nous ont demandé davantage de services, et nous leur avons proposé certains de ceux qu’ils réclamaient le plus :

Service Depuis Collaboration Nombre de clients (31/05/2021) Volume sous gestion (31/05/2021) Volume moyen
par client
Portefeuille de fonds indexés 2015 Inversis,
Cecabank,
BinckBank
31.061 766 M€ 25 k€
Fonds de pension 2016 Caser Pensions 9.064 162 M€ 18 k€
Fonds EPSV (Pays Basque Espagnol) 2018 Caser EPSV 811 16 M€ 20 k€
Fonds de fonds Indexa RV Mixta Internacional 75 2019 Renta 4 512 7 M€ 13 k€
Assurance décès 2019 Caser Assurance 452
Fonds de pension pour employés 2020 Caser Pensions 214 1 M€ 2 k€

M€: Millions d’euros

En cours de route, nous nous sommes développés beaucoup plus vite que prévu. Cela fait maintenant plus de 5 ans, mais nous continuons à plus que doubler notre volume sous gestion chaque année, et comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous, il ne semble pas que cette croissance ralentisse :

Date Volume sous gestion ou conseillé Croissance interannuelle
23/06/2016 6 M€
23/06/2017 44 M€ +633%
23/06/2018 100 M€ +127%
23/06/2019 208 M€ +107%
23/06/2020 469 M€ +125%
23/06/2021 1.000 M€ +113%

Pour financer cette croissance, nous avons augmenté notre capital à plusieurs reprises, portant notre investissement total à 3,5 millions d’euros, et accueilli de nouveaux actionnaires : nos conseillers Luis M. Viceira, Manuel Conthe et Pedro Luis Uriarte, Ander Michelena et Jon Uriarte (All Iron Ventures), plusieurs investisseurs privés et des membres de notre équipe, en plus de nos actionnaires existants qui ont continué à investir. Malgré cela, nous restons le gestionnaire d’actifs automatisé le plus efficace en termes de capital : 1 milliard d’euros sous gestion pour 3,5 millions d’euros de capital, soit 300 millions d’euros sous gestion par million investi, un ratio plusieurs dizaines de fois supérieur à celui de nos homologues européens.

Premier gestionnaire automatisé rentable

En cours de route, nous avons également franchi quelques étapes importantes : en 2019, nous avons connu notre premier trimestre rentable en tant qu’entreprise (+18 mille euros de bénéfices pour le 3e trimestre) et en 2020, nous avons connu notre première année rentable (+44 mille euros sur l’année). Il s’agit toujours d’un bénéfice relativement faible, mais non moins remarquable.

A notre connaissance, nous sommes le premier gestionnaire de fonds automatisé indépendant rentable au monde. Pour nous, il s’agit d’une étape importante car nous considérons que c’est le meilleur moyen de pouvoir continuer à réduire nos frais chaque année de manière durable sur le long terme.

150 M€ de gains actuels pour nos clients

Ce volume total géré correspond à 850 millions d’euros d´apports nets de nos clients (total des apports moins total des retraits) et 150 millions d’euros de gains totaux de nos clients à l’heure actuelle, entre 40 mille clients, ce qui est équivalent à une moyenne de 3 500 euros de gains par client.

1.000 M€ qui nous permettront de baisser à nouveau les commissions

Grâce à cette nouvelle étape franchie, ce premier milliard d’euros sous gestion, et notre rentabilité en tant qu’entreprise, nous pouvons poursuivre le cercle de notre succès : moindres coûts → une meilleure rentabilité pour nos clients → plus de volume → ce qui nous permet de baisser à nouveau les frais.

Comme chaque année, nous annoncerons la prochaine baisse des frais en décembre, qui prendra effet le 1er janvier (voir l’historique des baisses de frais).

Nous allons également profiter de notre croissance pour étendre notre modèle à d’autres pays, comme la Belgique où nous sommes actifs depuis novembre 2020, et prochainement aussi dans un autre pays européen.

Ce n’est que le début

Cette étape symbolique, le premier milliard géré, n’est qu’un pas de plus dans l’essor de la gestion automatisée et indicielle en Espagne et en Europe. Nous espérons pouvoir continuer à offrir nos services à un plus grand nombre d’investisseurs, passer des 40 mille que nous sommes actuellement à 400 mille dans les prochaines années. En cours de route, nous continuerons à veiller aux intérêts de nos clients et à réduire nos frais, car, comme vous le savez, de moindres coûts sont équivalents à une meilleure rentabilité.

Si vous n’êtes pas encore indexé avec nous, n’hésitez pas à effectuer notre test de profil investisseur (2 minutes) pour découvrir quel portefeuille de fonds nous pouvons vous proposer.

Si vous êtes déjà client, n’hésitez pas à inviter vos amis et votre famille et vous bénéficierez tous deux d’une remise de commission sur votre portefeuille de fonds.